En tête du championnat avant le Mans !

Communiqué de Presse Hugo Carini n°05 -  4 septembre 2016
Trophée F3 Classic, HistoriqueTour,
Circuit de Nogaro, 4ème manche

Un weekend dans le Sud de la France à Nogaro sous un ciel bleu !

Vraiment ravi de retrouver un circuit, la pause de l’été a été très longue.
J’ai beaucoup roulé sur simulateur et fait pas mal de karting pour rester en certaine forme…
J’ai aussi eu le droit à un démontage moteur pendant l’hiver afin de vérifier si celui ci était conforme. Et pas très étonnant, le moteur est absolument conforme !

Je suis arrivé sur le circuit jeudi soir, j’ai fait mon trackwalk habituel pour me remémorer la piste.
C’était très utile,  j’ai remarqué encore plus de choses que l’année dernière.
L’expérience …

Vendredi matin a eu lieu la première séance d’essais,  elle était importante car après un démontage moteur on a toujours des surprises et en effet, une cosse fatiguée qui provoquait des coupures moteur.
Rien de très grave, en 5 minutes c’était réglé.

La deuxième séance était très bien, j’ai beaucoup travaillé dans l’auto et on a affiné  les réglages pour les qualifications de cette fin de journée.



Les qualifs :

Je pars donc avec les mêmes pneus que j’avais utilisés à Charade. Je sentais déjà l’usure qu’ils avaient subis à Charade mais Nogaro n’est pas une piste très tendre non plus !
 Il faudra faire avec, c’est le règlement.
Après plusieurs tours, je fais la pole avec 1.7 sec  sur le deuxième! J’en suis vraiment très content car je doutais beaucoup de moi pendant les essais, je n’étais pas à l’aise. Avec la pression des qualifications, j’ai su me concentrer pour donner le meilleur de moi-même !

Course 1 :

Je fais un bon départ, j’enchaîne le premier tour sans faire d’erreur et je prends une confortable avance.
Je suis panneauté pendant toute la durée de la course.  Après 12 secondes d’avance, je régule afin de préserver les pneumatiques et ne pas prendre de risques.
Victoire course numéro une !

Course 2 :

Cette fois ci, je fais un bon départ, j’entame le premier virage et je tire légèrement tout droit sans sortir de la piste.  
J’essaye de faire l’écart rapidement après 12 secondes d’avance, un concurrent dépose de l’huile partout sur la piste, surpris une fois,  je me concentre pour prendre des nouvelles trajectoires sans huile.
Le tour d’après, je passe de 12sec à 25sec d’avance…
Les supports de ma colonne de direction ont cassé au début de la course et je devais tourner le volant de droite à gauche mais aussi me battre pour le maintenir à la même hauteur, il tombait sur mes genoux.
Un beau week-end avec Hervé David Racing !
Vivement le Mans le 24/25 Septembre !