Le Vigeant 2018

 

En arrivant jeudi, j’envisageais avec appréhension le bon fonctionnement de mon auto après ses caprices de la saison dernière...
La saison 2017 a été difficile pour moi et il fallait la reprendre en mains pour que la confiance revienne.
Après quelques tours, je comprends que j’ai vraiment une auto qui marche ! 
Rien avoir avec 2017, je reprends confiance et j’aligne les chronos.
Résultat de cette séance, p1 ! 
En rentrant au stand, j’explique à mon team les nouvelles. 
On travaille pour améliorer la tenue de route et on parvient à trouver le bon set up.
 
Pour la deuxième séance d’essai, le trafic est plus dense et je termine cette séance avec le deuxième meilleur chrono.. 
Tout est au point, on est prêts pour la qualif début d’après midi 
 
C’est l’heure, on monte les pneus neufs, on fait chauffer, je m’échauffe et c’est parti. 
J’enchaîne les tours réguliers et je termine la session qualificative avec la pôle position.
Un soulagement pour moi et mon écurie. On avait besoin de ça pour se remettre de l’année passée. 

Course n°1

Départ ce même jour pour la première course de la saison 2018 ! 
Le temps est magnifique, une température de 25 degrés. 
Ce vendredi était chargé en roulage et la fatigue commençait à se faire sentir. 
Je prends un super départ et je fais ma course tout seul, j’enchaîne les tours réguliers et à mi-course je suis à 11 secondes d’avance. 
Mon écurie me fait signe à la radio de gérer ma course et d’arrêter de taper dans les pneus.
Je gère, je stabilise et on gagne cette première course ! 
Quel pied de retrouver la marche du podium et la plus haute ! 
 

Course n°2 

Le temps est pluvieux, la piste sèche mais reste fraîche. 
Je ne prends pas un super départ et je suis deuxième au premier virage.
Je passe en tête après 2 tours et je pars à la faute au 5ème tour. 
Je sors large et mets les 4 roues dans le bac.
Je suis alors 4ème et je remonte petit à petit. 
A ce moment je suis deuxième mais le premier est déjà loin devant. 
A 4 tours de la fin, un safety car va venir relancer ma course. 
Je suis alors tout prêt de mon rival qui est en tête. 
Au moment où le safety car sort de la piste, il me reste 2 tours, 2 tours pour tout donner. 
A la radio on me dit « c’est maintenant ou jamais ».
Je prends mon temps, je veux dépasser proprement et sans risquer de ruiner ma course. 
Je lui fais le freinage au bout de la ligne droite, je passe, et durant ce denier tour, nous nous faisons plusieurs dépassements. 
On se passe et de se repasse. 
Je parviens à garder la tête et termine cette course en tête ! 
« We are back !!! »
Voilà le message qu’on peut entendre à la radio à ce moment là ! 
 
Un beau week-end et une belle saison qui s’annoncent ! 
 
Rendez vous dans 3 semaines pour la deuxième course de la saison à Ledenon ! 
 
Hugo Carini